Le témoignage de Marc Marandon (France)

L'AVC a eu lieu le 18 Octobre 2010, le matin. J'ai contacté mon neurologue et le médecin qui suit ma femme dans le centre de rééducation. Je leur ai apporté les documents sur NeuroAiD™ et ils ne s’y sont pas opposés, tout en me laissant l’entière responsabilité de ce traitement.

Le traitement NeuroAiD™ a commencé le 1er Décembre 2010.

APRES UNE SEMAINE

Sa jambe droite bouge, elle peut se relever de sa chaise roulante et se mettre debout difficilement, mais elle tient l'équilibre sur ses 2 jambes. Son bras droit n'a pas de réaction. La parole (mon épouse est aphasique) progresse à tout petit pas.

APRES UN MOIS

Mon épouse commence à marcher avec un tripode. Concernant le bras, il y aurait une toute petite activité sur l'omoplate. Concernant la parole, quelques mots commencent à apparaître. La compréhension n'a pas été touchée lors de l’AVC. C'est difficile de faire la part des choses entre NeuroAiD™, le centre de rééducation et sa forme physique avant l’accident.

APRES DEUX MOIS

Sa jambe droite a bien récupéré, elle marche quasiment sans canne mais est obligée de garder un releveur au pied. Elle commence à bouger l'épaule, son coude se replie un peu et elle arrive sur une table à repousser un objet. Si on lui met un objet dans la main elle arrive à le relâcher (difficilement). La parole progresse.

Le médecin, kiné et ergo qui la suivent sont surpris de sa progression aussi rapide ! Il reste à faire la part des choses entre sont état physique avant l'AVC, le centre de rééducation et le traitement NeuroAiD™.

APRES TROIS MOIS

Elle marche sans canne et monte les escaliers. Elle a toujours son releveur. La flexion du genou est presque correcte, reste la cheville et les doigts de pied qui ne bougent pas mais sont relativement souples. Elle arrive à bouger son coude et le relever, son épaule aussi. Le poignet, elle arrive à le faire basculer d'avant en arrière. Les doigts bougent très peu mais sont encore relativement souples. Allongée bras en l'air elle peu maintenir son avant bras à condition de lui bloquer le bras entre le coude et l'épaule.

La parole : c'est un point bloquant mais des progrès apparaissent de jour en jour. Elle commence à dire des petites phrases : "je veux manger", "j'ai acheté des gâteaux". Elle arrive à faire des courses et compose son code bancaire elle-même.

APRES QUATRE MOIS

Les progrès continuent tant au niveau moteur que parole. La jambe se plie bien, elle arrive à faire des flexions. Actuellement elle plie son coude et monte son bras jusqu'à hauteur du nez. Elle commence à pouvoir maintenir son bras entier sans support en position allongée. Elle bouge un peu les doigts. Au niveau de la parole, les verbes commencent à venir.

Nous allons arrêter le traitement de NeuroAiD™ au bout de 4 mois. Nous sommes persuadés que ce traitement a joué un rôle dans la récupération physique de mon épouse. Les kinés qui l’ont suivie et qui la suivent encore restent surpris de la rapidité de la récupération.

 

Marc Marandon est également responsable de l'Association Aphasique des Côtes d'Armor, rattachée à la Fédération Nationale des Aphasiques de France (FNAF). Cette association réunit des personnes aphasiques et leurs aides-soignants afin de parler des problèmes qu'ils rencontrent au quotidien, leur permettre de sortir de leur isolement et organiser des sorties conviviales. Il y a deux antennes, à Lannion et à Etables, qui organisent une réunion par mois.

Mise à jour le Mercredi, 06 Avril 2011 17:41
Disclaimer:
These testimonials were provided by our customers and were reporduced without modification.
They cannot be extrapolated to other cases as individual results may vary
 
A propos de Moleac | Presse et Médias | Distributeurs | Conditions Générales de Vente | Confidentialité | Questions AVC | Blog | Contactez nous
Copyright © 2003-2011 . Tous droits réservés NeuroAiD™ marque déposée par Moleac Pte Ltd, Helios #09-08 - 11 Biopolis Way - 138667 SINGAPOUR.
Toutes les commandes Internet sont expédiées par FedEx or SingPost depuis Singapour en Asie.
www.moleac.com Ce site n'accepte pas de publicité de tierces parties. Liens.